Une fois n’est pas coutume, j’ai testé pour vous un jeu de société, mais pas n’importe quel jeu de société: Arena of the Planeswalkers.

AotP est un jeu de plateau complètement inspiré de Magic et pour être plus précis de Magic Origins puisqu’il est basé sur les 5 planeswalkers suivants:

-Gideon,
-Jace,
-Lilliana,
-Chandra,
-Nissa.

arena
Les 5 planeswalkers du jeu

Chaque joueur incarne un des 5 héros et va affronter les autres dans l’arène qui est ici Shandalar si on en croit les descriptifs des décors.

arena2

Shandalar? Shandalar? ça me rappelle un vieux jeu que j’avais autrefois!

http://mtg.wikia.com/wiki/Shandalar

AotP peut se jouer à 2 à 5 joueurs (en duel, 2 équipes de 2 joueurs ou chacun pour soi), le but étant d’éliminer le (ou les) Planeswalker(s) adverse.

Chacun a sa disposition deux escouades de créatures (qu’il invoque) et des sorts liés à son mana (Bleu pour Jace, Noir pour Lilliana, Rouge pour Chandra, Vert pour Nissa et, vous l’avez deviné, Blanc pour Gideon!)

arena4312
Figurines du jeu: phénix, elfes, zombies, illusions…

Comme pour Magic, les créatures ont une « force » et une « endurance » ainsi que quelques capacités.

Comme c’est un jeu de plateau, ils ont également un score de déplacement (exemple: 5 cases pour les Vétérans Rhox), un score de portée des attaques (tirs et attaques étant la même chose), un nombre de points de vie et une hauteur (pour les lignes de visées).

Pour la résolution des combats, les joueurs jettent des dés (un peu à la RISK). Les dés ont des faces représentant des points d’attaque ou de défense. Chaque joueur jette autant de dés que sa créature a en force ou en endurance.

En plus des créatures, chacun des joueurs possède  un (tout petit) deck de sorts de sa couleur. Les sorts sont inspirés des cartes Magic existantes, ils ont souvent les mêmes noms, les mêmes illustrations et des effets similaires mais version « jeu de plateau ».

arena0056
Sorts du jeu: nous retrouvons ici des sorts et illustrations bien connus

Avec mes amis, nous avons donc décidé de faire une partie à 4 (2 équipes de 2). Chacun a pris sa couleur favorite, j’ai donc pris Jace, j’ai eu pour coéquipier Chandra. Nous avons fait face à Nissa et Lilliana (l’alliance improbable!).

Le plus important dans ce jeu est de savoir quelle escouade on déplace (on ne peut choisir qu’une escouade par tour). Le plateau étant petit par rapport aux déplacement des figurines, les combats commencent rapidement.

Les sorts des joueurs sont à peu près équilibrés, par contre les personnages se jouent assez différemment les uns des autres.

Par exemple, avec Gideon, il est plutôt conseillé d’invoquer tardivement ses créatures et de faire block. Avec Nissa, il y a une tactique à mener avec les archers qui se déplacent et ont une longue portée…

Jace lui a tout un tas de sorts ou d’effets de déplacement ou de contrôle. Les sorts bleus sont d’une aide précieuse, il y a des contresorts, des cartes pour piocher, un tutor…

Il y a également des glyphes disposés sur le plateau qui peuvent booster vos créatures.

J’élabore rapidement une tactique, invoquer mes bêtes, les placer sur les glyphes et garder la position pendant que mon allié avance ses pions.

Nos ennemis avancent sur nous inconsciemment, ça se révèle être une erreur surtout face à des élémentaires de Chandra qui sont très violents en combat. Lilliana se retrouve bientôt isolée et encerclée.

Pendant que les élémentaires détruisent Lilliana, un contresort joué au bon moment entérine la partie. Avec mes sorts, je téléporte Jace à côté de Nissa, prends le contrôle d’une de ses créatures et attaque Nissa avec.

L’ennemi concède.

_*_*_*_

La seconde partie est plus équilibrée, je décide de changer de personnage et teste Gideon. Nos adversaires commencent (et celui qui commence a un gros avantage). Cette fois-ci, ils sont plus prudents et leur stratégie d’archers d’un côté et de zombies à sacrifier de l’autre est bien meilleure.

J’enchante mes créatures pour les rendre plus fortes et les envoie au corps à corps mais au moment le plus critique une « Naturalisation » détruit tous les boosts, laissant mes créatures totalement sans défense.

arena04_114906
Gideon et une escouade Rhox face à des archers

Je perds quasi toutes mes bêtes, pareil pour mon coéquipier face aux zombies.

En position de faiblesse nous reculons, je sacrifie une créature pour bloquer Nissa qui se rue sur nous.

Chandra et Gideon attaquent Lilliana qui résiste (elle est vraiment très très très forte). Finalement à 2, nous parvenons à l’éliminer mais Chandra périt dans la bataille.

La partie se termine en duel. Gideon attaque Nissa qui ne peut plus reculer. Si Gideon a une très faible portée, en corps à corps il est très fort et il a en plus une capacité qui permet de renvoyer des blessures.

A ce petit jeu, Nissa finit par trépasser. Game Over!

arena020124
Le coup final

CONCLUSION

Globalement, nous avons passé un bon moment. Le jeu reflète bien l’ambiance de Magic.

Il faut compter entre 1h30 et 2h pour une partie à 4 joueurs, moins d’1h pour une partie à 2 quand on maitrise les règles et les sorts.

Stratégie et durée de vie:

Arena of the Planeswalkers est un jeu peu complexe. Il y a peu de stratégie (chacun contrôle au maximum 7 figurines qu’il ne déplace pas le même tour). On nous promet toutefois des extensions et de nouvelles possibilités (comme faire son propre « deck » de sorts et de créatures) qui viennent agrémenter ce jeu.

AotP est toutefois très différent d’un vrai jeu de stratégie type Warhammer Battle. C’est un jeu d’escarmouches, rapide avec très peu de figurines.

Le jeu, hélas, lassera assez rapidement. Il n’y a pas de scenarios, on en a vite fait le tour.

AotP est bien moins entrainant et bien moins fait qu’un jeu type Zombicide (mais ce n’est pas le même prix non plus, il est vrai!).

zombicide2
Comparaison avec Zombicide

 

Figurines et plateau

Côté décors, c’est un peu léger en quantité même si c’est joli dans l’ensemble. Les plaques de jeu sont toutefois assez basiques.

Les figurines sont le point noir du jeu. Les Planeswalkers ne sont pas très bien peints ce qui est vraiment dommage (Nissa et Gideon ressemblent à des zombies!!).

arena_114613
La dream team version SDCC 2016
gideonzombi
Gideon zombie

Coté cartes, ça va, on retrouve bien les sorts de Magic réutilisant les superbes illustrations des cartes qu’on a l’habitude de voir, pas de soucis (les concepteurs n’ont pas eu à créer beaucoup d’illustrations supplémentaires, Magic offrant une très large bibliothèque graphique). C’est un point positif bien que le nombre de sorts (et de créatures) soit hélas très limité.

_*_*_*_

Au final, j’ai eu l’impression de jouer un peu à Magic mais sans mes cartes. AotP est un jeu dérivé et ça se sent. Il manque de profondeur et risque de lasser assez rapidement les aficionados old school de Magic. Contrairement à Zombicide où j’ai encore très envie de jouer après 5-6 parties, là, au bout de 2, je suis bien plus mitigé, j’ai déjà l’impression d’avoir fait le tour du jeu.

Le côté Magic est bien rendu, c’est vrai, mais pareil, je préfère largement faire du vrai Magic avec mes decks ou carrément m’investir dans un autre jeu de stratégie plus poussée.

Je dirai qu’il s’agirait plutôt d’un jeu destiné soit aux 15-20ans jeunes fans de l’univers Magic Origins, ou à ceux qui veulent s’essayer à des jeux de stratégie « light » ou carrément à des gens qui ne connaissent pas du tout Magic (ainsi ils ne pourront pas faire de comparaisons et n’auront pas une impression de déjà-vu).

Je pense qu’il faudrait que je teste avec les extensions pour voir si l’intérêt du jeu progresse, inventer mes propres scénarios…

Nous avons quand même passé une bonne soirée. Mon pote a eu ce jeu pour une dizaine d’euros seulement, c’est donc bien rentabilisé. De plus, les décors et figurines pourront nous servir pour faire du jeu de rôle, ce n’est pas négligeable.

 

Vous trouverez un autre avis ici (ENG) : https://boardgamegeek.com/thread/1533569/arena-planeswalkers-review

ou là (ENG): https://www.theguardian.com/technology/2015/sep/26/arena-of-the-planeswalkers-review-magic-the-gathering-combat-game

 

ARENA OF THE PLANESWALKERS

Type: jeu de plateau de stratégie type escarmouches

Ambiance: médiéval fantastique / Magic The Gathering

Nb de joueurs: 2-5

Difficulté: moyenne

Hasard: moyen

Durée d’une partie: 1h30-2h à 4 joueurs / moins de 1h en duel

Qualité des figurines/pions/décors/notice: 6/10

Stratégie / neurones: 6/10

Diversité: 6/10

Amusement: 6/10

Durée de vie: 5/10

Note finale: 6/10

Prix: entre 10 et 30€ suivant les boutiques/supermarchés (à 10-15€ ça vaut le coup rien que pour avoir le plateau et figurines pour les rôlistes!)

Publicités